Sens et avenir du travail. Actes

Paradoxe : très souvent, le travail est une souffrance ; mais être sans emploi ne l'est pas moins ! Un modèle nous a guidé : celui du contrat salarié à durée indéterminée et à temps plein, garantissant un bon salaire et une bonne protection sociale. Chaque jour, il se détricote un peu plus, au point même de devenir un horizon quasi utopique pour les générations les plus jeunes. La rapide numérisation de l'économie va entraîner de nouveaux bouleversements. Nous sommes dès lors en droit de nous interroger : notre société n'est-elle pas en train de s'émanciper du travail ? Qu'il y soit répondu par oui ou par non, quelles conséquences aurons-nous à affronter ? Quel avenir souhaitons-nous construire ?

Avec les contributions de : Carole Crabbé, Alexis Cukier, Aurore De Keyser, Matthieu de Nanteuil, Fabrice Eeklaer, Pierre Georis, Khadija Khourcha, Christian Kunsch, Danièle Linhart, Marc Maesschalk, Christine Steinbach, Gérard Valenduc, Patricia Vendramin.

Lire la suite...

Au bord du gouffre, l'Europe ? Actes

Cette Europe que nous avons tant aimée, nous ne sommes plus loin aujourd'hui de la détester ! Or, nous voulons rester des militants de la cause européenne, mais d'une "autre Europe". Si l'Europe peut aussi permettre le progrès de la solidarité, force est de constater que, malheureusement, la moitié des Etats membres (ou plus) n'en veut pas ! Nous voulons "positiver l'Europe", sans pour autant tomber dans "le syndrome de Stockholm" (la fraternisation avec l'ennemi). Notre point de vue est minoritaire. Nous avons à retrouver le chemin de l'alternative, en la dessinant plus clairement, et du rapport de force favorable à un renversement de l'orientation. Une bataille culturelle se joue, pour laquelle nous avons besoin d'armes et de munitions.

Avec les contributions de : Agnès Chapelle, Cécile Cornet, Annick Coupé, Jean-Christophe Defraigne, Aurore De Keyzer, Myriam Djegham, Vincent Dujardin, Et-Taoufik Fathi, Pierre Georis, Christian Kunsch, Etienne Lebeau, Philippe Pochet, Nicolas Vandenhemel, Nicolas Van Nuffel, Laura Verheecke, Pascale Vielle, Tom Vrijens.

Lire la suite...

Protection sociale : qu'elle soit mondiale ! Actes

Les trajectoires onusiennes bougent. Les « objectifs du millénaire », évalués cette année 2015, étaient construits dans une optique de lutte contre la pauvreté. Ils ne sont pas atteints. Dans la foulée, on observe la montée en puissance de la protection sociale comme concept, pas seulement du point de vue de son rôle dans la lutte contre la pauvreté.Nous voulons rendre possible la protection sociale pour tous. Notre conception articule le droit (on n’est pas que dans l’enjeu d’offrir un filet de sécurité) et la mobilisation solidaire de ressources. Pour autant, l’idée ne fait pas consensus : si, pour nous, la protection sociale est facteur de développement de l’économie, pour d’autres, elle représente un handicap concurrentiel. Ainsi notre système est-il mis sous pression. Il le sera d’autant plus s’il est isolé. Les intérêts du Sud et du Nord se rejoignent : c’est cela que la Semaine Sociale a voulu mettre en évidence.

Avec les contributions de : Gkoto Yérima Aboubakar, Marc Becker, Claire Courteille, Olivier De Schutter, Gabriel A. Del Rio, Luc Dusoulier, Pierre Georis, Jean Hermesse, Sayni Kane, Christian Kunsch, François-Xavier Merrien, Franck Moinil, Christine Steinbach, Frédéric Thomas, Jennifer Van Driessche, Bart Verstraeten, Arnaud Zacharie.

Lire la suite...

Vive l'impôt ! Actes

Les conditions de l'impôt juste, redistributif et efficace.

Nous apprécions utiliser les fonctions collectives : crèches, écoles, hôpitaux, justice, culture, équipements de transports, … Nous en revendiquons l’augmentation quantitative et l’amélioration de la qualité. Pour financer tout cela, l’impôt est incontournable. Pourtant, personne ne semble très heureux de la contribution qu’on lui demande de faire. De l’impôt, on exige toujours plus : impacter le développement économique, influencer les comportements, lutter contre l’engorgement automobile,… Subsiste-t-il une marge pour une politique fiscale au niveau des Etats dans un contexte européen de plus en plus (dé)régulateur ? Comment les choses se présentent-elles entre le fédéral, les Régions et les Communautés après la 6ème réforme de l’Etat ? Aujourd’hui, toutes les forces disent vouloir la réforme fiscale : quels contenus faut-il lui donner pour qu’elle soit juste, redistributive et efficace ? De tout ce qui circule, comment distinguer les fausses bonnes idées des vraies ?

Avec les contributions de : Marie-Thérèse Coenen, Christophe Degryse, Frédéric de Wispelaere, Thierry Dock, Marcel Gérard, Pierre Georis, Christian Kunsch, Jozef Pacolet, Muriel Ruol, Luc Simar, Tom Strengs, Christian Valenduc, Joris Vanormelingen.

Lire la suite...

Egaux et différents. Actes

Diversité ethnoculturelle et justice sociale.

Les migrations successives ont transformé notre société. Les choses sont difficiles à nommer dès lors qu’on ne veut être stigmatisant à l’égard de personne, ni participer aux phobies qui circulent. On va néanmoins s’y risquer. Dans de très nombreuses situations, le contexte doit désormais être qualifié de post-migratoire : les personnes sont installées durablement, leurs enfants et petits-enfants sont Belges, dans un pays qui se caractérise de plus en plus par sa diversité ethno-culturelle. Est-ce grave docteur ? Cela pourrait fort bien ne pas l’être ! Il faut malheureusement bien constater que ce n’est pas si simple : il y a des « frottements », parfois des conflits, beaucoup de discriminations et d’injustices. Plusieurs « portes d’entrée » au sujet sont possibles. Nous voulons prendre celle de la justice sociale. Ce faisant, nous sommes bien dans notre « cœur de métier », celui des organisations sociales : pour ne prendre que lui, le syndicalisme par exemple n’a-t-il pas été un puissant facteur d’intégration par la solidarité ?

Avec les contributions de : Ahmed Ahkim, Sadok Boudoukhane,Edouard Delruelle, Pierre Georis, Henri Goldman, Ginette Herman, Thierry Jacques, Christine Kulakowski, Altay Manço, Jacinthe Mazzocchetti, Frédérique Mawet, Julie Tingelheim, Alexandre Tondé.

Lire la suite...

L'odyssée de l'espace. Actes

Entre emploi et développement durable, entre poids des lobbies et défense des plus fragiles.

La réalité de la crise est patente. Elle pose la question du développement : nous voulons de l’emploi convenable pour tous, dans un cadre durable. Pas si simple, malheureusement : un projet concret de création d’emplois nécessite souvent une intervention sur l’aménagement du territoire, qui peut, par exemple, aggraver les problèmes de mobilité et les dégâts environnementaux. Comment opérer l’arbitrage, alors que, reflet de notre société, l’aménagement du territoire est lieu d’affrontements et de rapports de force : des lobbies extrêmement puissants s’y expriment ; comment faire entendre la voix des plus fragiles ? Ainsi, deux questions sont-elles travaillées : d’une part comprendre ce qui se passe sur nos territoires wallons et bruxellois du point de vue des enjeux de développement économique et social : d’autre part faire l’état des lieux du mouvement social, en particulier dans son aptitude à défendre les plus fragiles et dans les relations qui s’entretiennent entre acteurs des mouvements ouvriers, urbains et ruraux.

Avec les contributions de : Hélène Ancion, Philippe Bodart, André Boulvin, Jalil Bourhidane, Michel Debruyne, Nicolas Dendoncker, Bernard De Vos, Pierre Georis, Bénédicte Grosjean, Thierry Jacques, Luc Maréchal, Bernadette Mérenne-Schoumacker, Nicolas Prignot, Claire Scohier, Mathieu Sonck, Lidewij Tummers, Jean-Pascal van Ypersele.

Lire la suite...

Le bel avenir de la sécurité sociale ! Actes

Notre sécurité sociale peut se prévaloir de grandes réussites. Elle n’est cependant pas sans faille. En outre, elle est devenue un des enjeux de la « question nationale ». Quel bilan peut-on tirer ? Quelles mises en garde faut-il formuler ? Les autres modèles européens peuvent-ils nous inspirer des améliorations praticables ? Notre système s’est appuyé sur de la croissance économique, une situation démographique déterminée, et un contexte politique propice aux compromis entre les partenaires sociaux ert les partis politiques. Tout cela a bougé ! En même temps, les besoins sociaux n’ont cessé de croître. Comment pourra-t-on financer à l’avenir ? Comment prendre soin de chacun et créer du lien ? Dans quels rapports entre les solidarités proches et les services professionnels ? En définitive : quelles protections et quelles solidarités pour demain ?

Avec les contributions de : Gabrielle Clotuche, Philippe Defeyt, Cécile De Wandeleer, Patrick Feltesse, Bernard Friot, Pierre Georis, Joël Gillaux, Alda Greoli, Thierry Jacques, Christine Mahy, Chantal Nicole-Drancourt, Paul Palsterman, Pierre Reman, Natalie Rigaux, Edgar Szoc.

Lire la suite...

Une école sans classes. Actes

L’ Ecole démocratique reste un chantier inachevé.  L’échec scolaire massif, la hiérarchisation des écoles et des filières, les logiques de relégation et de ségrégation, le poids des origines socioculturelles face à la réussite sont autant de traits marquants d’un système éducatif profondément inégalitaire. Sauf à désespérer de changer un jour l’ordre des choses en matière d’inégalités scolaires (et par conséquent, aussi, en matière d’inégalités sociale, culturelles et économiques), il s’avère urgent de reposer la question sociale de l’Ecole. Quels sont les termes du déficit démocratique qui affecte profondément notre système scolaire ? Quelle est notre conception de l’égalité scolaire ? Jusqu’où, comment et en quel sens réformer l’appareil éducatif ? Quel est, en définitive, notre projet d’Ecole démocratique ?

Avec les contributions de : Philippe Anselin, Jean Blairon, Donat Carlier, Jacques Cornet, Bernard Delvaux, Marc Demeuse, Noëlle De Smet, Vincent Dupriez, Pierre Georis, Thierry Jacques, Frédéric Ligot, Jacques Malisoux, Brice Many, Etienne Michel, Michel Scheuer, Marie Verhoeven.

Lire la suite...

Crises et sortie de crises. Actes

Certains l’avaient annoncée, mais leurs voix étaient restées largement inaudibles. En septembre 2008, la réalité de la crise est devenue patente pour tous. Mais comment faut-il dire : « la » crise ou « les » crises ? Que faut-il comprendre : est-on face à une crise de même nature que toutes celles qui ont secoué le capitalisme, de ses origines à nos jours, auquel cas on peut en attendre la sortie par effet de cycle, ou bien, plus radicalement, devons-nous nous considérer comme face à une crise qui remet en cause rien moins qu’une civilisation ? Parce que les constats ne suffisent pas, il nous faut aussi éclairer les perspectives de sortie de crise(s) : les travaux vérifient l’état du débat sur les modèles de croissance et de développement, et approfondissent ce qui peut s’analyser du point de vue du mouvement social. Bref, en combinant local et global, un vaste sujet qui offre trois portes d’entrée : la compréhension de la crise, le débat sur le modèle de développement souhaitable, les enjeux de mouvement social.

Avec les contributions de : Laurence Blésin, Jehan Decrop, Christophe Degryse, Myriam Djegham, Xavier Dupret, Pierre Georis, François Houtart, Thierry Jacques, Bernard Kerger, Laurence Lambert, Pierre Ozer, Bernard Perret, Philippe Pochet.

Lire la suite...

Travailler à l'être ensemble. Actes

L'aujourd'hui de l'intervenant social.

La précarisation actuelle d’un nombre croissant de personnes amène à requestionner la fonction des intervenants sociaux. Les souffrances révélées dans leur pratique, la violence qui en découle et les craintes que celle-ci suscite au quotidien font partie intégrante d’un système apparemment sans issue : les peurs des uns rétroagissent sur celles des autres. Les situations extrêmes auxquelles les intervenants sociaux sont confrontés les amènent souvent à devoir se protéger pour ne pas être mis en cause, et cela au risque d’un désengagement personnel. Comme militants d’un mouvement social, cette question de l’engagement personnel nous intéresse tout particulièrement car elle a aussi comme corollaire celle de la responsabilité collective. C’est pour ces raisons que nous avons fait le choix de discuter des conditions actuelles, des problèmes et tensions, des ambiguïtés et des atouts de l’intervention sociale telle qu’elle se pratique aujourd’hui.

Avec les contributions de : Marc Chanbeau, Christian Defays, Abraham Franssen, Pierre Georis, François Govaerts, Yves Hellendorf, Anne Herscovici, Thierry Jacques, Pascale Jamoulle, Dan Kaminski, Julien Pieret, Patricia Piette, Thomas Verjans.

Lire la suite...